Nous n’aimons pas les conflits. Et c’est bien normal car ils sont trop souvent synonymes de violences, affrontements, disputes, cassures relationnelles, émotions désagréables…

Le risque est de faire l’autruche ou de réagir à chaud, et de le regretter après. Voici quatre questions pour appréhender les conflits inévitables de manière plus constructives.

Abordez les problèmes par ces questions :

  • Qu’est-ce qui dépend de vous ?
  • Que se passe-t-il si vous agissez, ou si vous n’agissez pas ?
  • Que pouvez-vous en apprendre ?
  • Qu’en penserez-vous dans 5 ans ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici