En évoquant l’érotisme, nous avons tous à l’esprit des scènes de films mythiques avec Sharon Stone ou Kim Basinger ; des acteurs sexys tels que Ryan Gosling ou Brad Pitt. L’érotisme est également une facette de la vie de couple qui apporte du piment, de la surprise et surtout désir, ingrédient essentiel de l’amour. Pour Capucine Moreau, sexologue et auteur de ” La créativité érotique”1, l’érotisme est à cultiver, à oser et à préserver au sein du couple.

« L’érotisme c’est lorsque le vêtement baille »*. Cette citation de Roland Barthes résume avec un brin d’humour ce qu’est l’érotisme : une évocation, un jeu de séduction, qui se montrent sans se montrer,  riches de suggestions, d’invitations, de jeux sensuels. 

Du grec « désir amoureux », il est l’ensemble des gestes, attitudes, paroles qui éveillent et suscitent un désir sexuel, une excitation émotionnelle ou physique. L’érotisme nourrit l’imaginaire, le lieu privilégié des fantasmes.

Avons-nous tous une disposition à l’érotisme ?

Selon Capucine Moreau1, l’érotisme est comme une graine que nous avons chacun en nous, qui ne demande qu’à germer, grandir, s’épanouir. Dans ses ateliers et tout au long de son livre*, elle nous invite à (r)éveiller cet érotisme par des exercices concrets et des moments d’introspection. Elle nous accompagne dans une croissance de soi, de l’imaginaire, des émotions afin de le cultiver.

« L’érotisme c’est lorsque le vêtement baille »

Roland Barthes

L’auteur met en évidence que nous sommes conditionnés avec toute une série de préceptes soi-disant vrais et universels auxquels il faut se plier, mais qui phagocytent notre désir, notre libido, notre rapport à nous-mêmes et à notre partenaire. Cette image de la graine est judicieuse, car une graine, toute petite, si l’on n’y prend pas garde, elle s’essouffle, s’étouffe, dépérit. Elle a besoin d’un environnement, d’attentions pour grandir.

Retrouvons notre innamoramento

Pour éviter de perdre cet érotisme ou pour déployer toute sa puissance d’amour, il est bon de replonger dans l’innamoramento 2. Inspiré du livre  « le choc amoureux », Capucine parle « de ce temps révolutionnaire du début d’une rencontre, nous sommes comme en dehors de nous, transportés, transformés ». 

« L’Amour naissant, l’Innamoramento italien. L’étincelle dans la grisaille quotidienne. Le bonheur mêlé d’inquiétude parce qu’on ignore si ce sentiment est partagé. Un état transitoire qui débouche parfois sur l’amour. Un phénomène comparable aux mouvements collectifs révolutionnaires ».

Francesco Alberoni

Comme nous étions capables de le faire au début d’une rencontre amoureuse, nous devrions vivre chaque jour de notre vie de couple comme une nouvelle rencontre. Nous devrions nous laisser étonner, nous laisser conquérir et avoir le désir de gagner le cœur de notre partenaire. Nous devrions nous connecter à cette énergie de vie pour continuer à susciter le désir, l’alimenter et le préserver. 

Cultivons des temps d’intimités

Un autre aspect pour accéder à sa propre graine érotique3 est d’apprendre à se connaître soi-même dans sa dimension érotique avant d’imaginer que l’autre va nous découvrir et nous révéler. En effet, une bonne connaissance de soi-même, une intimité personnelle est un premier pas pour une bonne relation à l’autre.

L'érotisme, ingrédient du couple

Prendre soin de son intérieur pour y inviter l’autre, et garder une part de magie, d’inconnu comme au début d’une histoire.

Ensuite vient l’intimité dans la relation. Capucine explique que les temps érotiques sont une continuité des temps partagés. Le couple a besoin de vivre des temps émotionnels ensemble pour susciter ce désir en plus. Ne pas se laisser envahir par le quotidien, les préoccupations sont impératives pour laisser de la place au couple. En effet, « comment peut-on imaginer vivre une vie érotique dense et vivante si l’on passe sans transition de toutes les obligations quotidiennes au lit ? » se questionne Capucine !

Et en même temps, cet érotisme a besoin de temps de séparation pour susciter la frustration, le manque et avoir le plaisir de se retrouver. L’érotisme a besoin de temps de séparation. Tout un équilibre à trouver et qui commence peut-être par le désir de désirer. Pour en savoir plus, plongez-vous avec délectation dans le livre de Capucine.

2 questions pour développer l’érotisme

Dans son livre, Capucine propose des exercices de respiration, ou inspirés du yoga pour apprendre à mieux se connaître. Elle invite également aux questionnements pour faire grandir cette graine d’érotisme.

Partagez en couple :
– À quel moment une situation, un objet, une personne, votre partenaire, deviennent-ils érotiques ?
– Quels sont les facteurs qui facilitent ou freinent l’apparition de l’érotisme ?

  1. La créativité érotique dans le couple de Capucine Moreau, édition la Musardine
  2. Le Choc amoureux” du sociologue italien Francesco Alberoni
  3. Expression employée par Capucine Moreau

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici