« En thérapie », l’adaptation française de la série israélienne BeTipul a fait un carton lors de sa première diffusion en début d’année 2021 sur Arte. Si la majorité des téléspectateurs sont tombés sous le charme de ce nouveau chef-d’œuvre, la presse partage-t-elle le même enthousiasme ? À travers une analyse de la série, partons à la découverte des points forts et des lacunes de cette première saison. Les couples peuvent-ils en tirer quelques conseils ?

« En thérapie », de quoi parle la série ?

L’histoire se déroule en hiver 2015 à Paris, ou plus précisément, dans le cabinet du psychanalyste Dayan, brillamment interprété par Frédéric Pierrot. Au cours de la série, le thérapeute accueille 5 patients sur son divan : une chirurgienne en proie à des difficultés amoureuses, un policier tourmenté par sa rage après les événements du Bataclan, un couple en pleine crise et enfin, une jeune athlète aux tendances suicidaires. À travers des scénarios bien ficelés, « En thérapie » nous met face à nos angoisses et nos traumatismes.

Une série à succès, mais… qu’en dit la presse ?

Populaire auprès des téléspectateurs, la série « En thérapie » a également fait bonne figure auprès de la presse. Les critiques s’accordent à dire que le duo de réalisateurs Toledano – Nakache, a construit une histoire à la fois passionnante et bouleversante. Avec des dialogues bien ciselés et des acteurs au top de leur forme, la série explore avec brio le traumatisme collectif et personnel. Il n’est pas étonnant qu’elle ait su conquérir le cœur de plusieurs millions de téléspectateurs.

Une série qui décrit avec réalisme une séance chez le psy…

5 patients se relayant sur le divan d’un psychanalyste… Comme rarement vu sur nos écrans, « En thérapie » a su dévoiler les émotions et les ressentis de chaque personnage. Les symptômes présentés par chaque patient sont parfaitement décrits, si bien qu’au cours des 35 épisodes, on a pu réellement suivre leur évolution. Une progression, qui par ailleurs, est tout à fait plausible. Du côté du thérapeute, l’interprétation qu’a su donner Frédéric Pierrot est particulièrement convaincante. Mais est-ce qu’il se passe réellement cela dans l’alcôve d’un bureau d’un psy ?

Une crédibilité affaiblie par la rapidité d’analyse

Certes, le scénario est bien ficelé, les dialogues bien ciselés et les jeux d’acteurs excellents. Cependant, si l’on doit pointer du doigt un élément peu crédible, c’est bien la rapidité d’analyse du psychanalyste pendant les séances. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’il s’agit avant tout d’une série. Pour maintenir le public en haleine, les scénarios qui traînent en longueur sont à proscrire.

Comment les couples peuvent-ils tirer profit de cette série ?

Parmi les patients du Docteur Daya, on retrouve Léonora et Damien, en couple depuis 10 ans et en proie à des difficultés qui leur semblent insurmontables. La vie de couple est semée d’embûches. Cette série vous démontre que, quels que soient les obstacles, il est toujours possible de les surmonter avec un peu d’aide et surtout une dose de bonne volonté.

Par ailleurs, « En thérapie » met en scène les joies et les difficultés souvent rencontrées dans une relation amoureuse : conflits émotionnels, rupture, trahison, complicité, pardon… Que d’éléments qui font de cette série un « must » à découvrir en couple.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici