Selon les travaux scientifiques de Barbara Fredrikson*, il existe 10 émotions positives présentes en nous, génératrices de bien-être et d’épanouissement. Elles sont particulièrement utiles dans une relation de couple pour favoriser des bons moments et contribuer au bonheur. Découvrons comment les activer.

Préférez-vous ressentir de la colère, de la peur ou de la frustration ? Ou bien de la joie, de la sérénité et de l’amour ? Probablement ces trois dernières, source de bien-être. Barbara Fredrikson travaille depuis des années sur les émotions positives. Elle affirme qu’il suffit d’en prendre conscience, de se poser les bonnes questions pour mettre en place des actions simples et concrètes afin de les activer et les ressentir.

L’admiration et la fierté

Bien présentes au début d’une relation, l’admiration et la fierté permettent de voir ce qui est beau et bon chez la personne aimée. Elle favorise ainsi une bonne estime de soi et développe la confiance au sein du couple.  Elle encourage l’action et la prise de décision.

Ces deux émotions sont aussi bien utiles personnellement, qu’envers l’autre, ou même envers le couple. En effet, le fait de s’investir dans un projet qui tient à cœur développe une fierté envers l’entité du couple.

3 questions à partager pour développer admiration et fierté :

–          Quelle est ma plus grande fierté ?

–          Qu’est-ce que j’admire chez toi ?

–          Imaginons-nous à 101 ans, retournons-nous sur notre vie de couple, de quoi serions-nous fiers ?

L’amour et la gratitude

S’il y a deux émotions à privilégier, ce sont bien celles-ci. L’amour parce qu’elle est la base de votre relation et la gratitude car elle en est le booster. De nombreuses études scientifiques mettent en valeur le pouvoir de la gratitude qui rend plus flexibles, plus efficaces, plus résistants aux maladies, etc. Elle nourrit l’amour et sécrète de l’ocytocine, hormone de l’attachement, indispensable pour créer une relation.

2 exercices pour nourrir amour et gratitude

–          Je t’aime parce que…

–          Je te dis merci pour…parce que…

La curiosité et l’amusement

Il existe une curiosité bienveillante à développer dans le couple. Elle commence par le désir de s’intéresser sincèrement à l’autre dans ses préoccupations, ses projets, ses envies. Elle incite à poser des questions pour mieux comprendre et développer ainsi une amitié amoureuse. De cette amitié amoureuse naît une légèreté, une envie de s’amuser, de rire, de développer une complicité. Bien précieuse en ces temps de pandémie.

2 questions à se poser pour susciter curiosité bienveillante, amusement et légèreté

–          Que pourrions-nous expérimenter ou découvrir ensemble ?

–          Quel a été notre meilleur moment cocasse ensemble ?

L’inspiration et l’espoir

Un couple a besoin de projet pour se créer un avenir ensemble. Sans avenir, c’est le sens même du couple qui peut être remis en question. Ainsi, l’inspiration, l’espoir mais aussi l’optimisme sont les meilleures émotions pour s’aimer en couple durablement.  

2 discussions à prévoir pour cultiver espoir et optimisme

–          Qu’est-ce qui me donne envie de me lever le matin ?

–          Quels seraient nos 3 prochains projets à réaliser ?

La joie et la sérénité

Pour terminer en beauté, voici la joie et la sérénité. La joie est l’émotion par excellence à partager, qu’elle soit douce ou vibrante. La sérénité se savoure au quotidien, elle est en lien avec l’acceptation de la vie telle qu’elle est, avec ces bons et ces mauvais moments.

 2 questions pour partager joie et sérénité

–          Quelles sont nos activités communes qui m’apaisent ?

–          Qu’est-ce qui me met du baume au cœur ?

De simples questions à partager en couple sont capables de générer des émotions positives. Bien évidemment, toutes ne peuvent être activées en même temps, commencez par celles qui vous attirent et amusez-vous ! Laquelle va transformer votre couple ?

*docteur en psychologie, professeur de psychologie et de neuroscience à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill (UNC Chapel Hill) et directrice du laboratoire Émotions positives et Psychophysiologie.

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici