L’expérience et les conseils d’une professionnelle du couple

Marie a tout pour être heureuse : un compagnon formidable, deux jolies petites filles, un métier qui lui plait… mais elle se sent engluée dans une routine et s’éloigne petit à petit de Benjamin. « j’aimerais redevenir complice… mais je ne sais pas comment faire ! ». Elle est en colère et dépité car elle rêve tellement d’autre chose. Elle ajoute : « on savait bien faire au début, on était tellement bien ensemble ! ». Pour Benjamin, il essaie des choses, fait des propositions, mais ce n’est jamais le bon moment, comme s’ils n’étaient plus sur la même longueur d’onde.

Nombreux sont les couples qui voient leur complicité diminuer, voire disparaître au fils du temps. Est-ce une fatalité ou est-ce que Marie et Benjamin peuvent y remédier ?
Nous avons interrogé Karine, Schein, conseillère conjugale et familiale à Lyon, elle nous livre sa vision et son expérience auprès des couples :

  • PDC : En quoi la complicité est importante au sein d’un couple ?
  • Karine Schein : C’est le fondement de la relation. Elle peut se mettre en place au début d’une relation par cette attirance mutuelle, cette entente naturelle. Elle fonctionne comme une intuition, et se nourrit de valeurs communes. Un bon sens, de l’humour commun, la mise en place d’une tendresse, d’une sensualité, favorise cette complicité.

Un bon sens, de l’humour commun, la mise en place d’une tendresse, d’une sensualité, favorise la complicité au sein du couple.

  • PDC : N’est-ce pas elle qui nous fait dire les mêmes choses en même temps, qui nous font rire des mêmes choses et vouloir pareil au même moment ? Vous citez quelques ingrédients comme la tendresse, la sensualité, etc., y a-t-il des moments privilégiés pour la nourrir ?
  • Karine Schein : Elle se base, comme je le disais sur cette intuition du début de la relation qui nous fait dire si c’est lui/elle ou non.
    Elle s’intensifie par la confiance mutuelle quand on sent que l’autre est là pour soi. Elle se révèle également dans les moments de vulnérabilité : dans l’épreuve d’une maladie, d’un problème familial ou professionnel : la relation et la complicité se renforcent, on se serre les coudes jusqu’à aller dans une forme de don de soi qui valide les sentiments l’un pour l’autre.
    Enfin, elle se renforce par des moments partagés, des émotions intenses vécues. Il est bon en couple de se créer des moments uniques qui vont se transformer en bons souvenirs.
    Cette complicité se base sur l’amitié entretenue au sein du couple : être les meilleurs amis du monde est la recette du couple épanoui.
  • PDC : quelles phrases encouragerait/décourageraient une complicité ?
  • Karine Schein : Tout ce qui est négatif détruit la complicité et plus largement la relation de couple. Elle englobe les critiques, l’ironie, le sarcasme, les reproches, le « tu qui tue », etc. Ces modes de communication génèrent de la fuite ou du rejet, l’envie de s’éloigner, ou au contraire une spirale de violence.
    Gardez bien à l’esprit qu’une relation de couple s’entretient. Ne prenez jamais votre partenaire et la relation comme un acquis, mais considérez l’autre comme un « invité spécial ».
    Soyez également un bouclier pour l’autre. Une crise de couple commence quand on ne se sent pas soutenu par l’autre, la complicité naît d’un sentiment de solidarité qui se vit dans les bons moments comme dans les mauvais moments.
    Et puis, il y a ce que l’on pourrait appeler les bonus de la complicité, ce sont les rires et le sexe.

Ne prenez jamais votre partenaire et la relation comme un acquis, mais considérez l’autre comme un « invité spécial ».

  • PDC : Une dernière chose que vous auriez envie de rajouter aux lecteurs de PDC ?
  • Karine Schein : prendre soin l’un de l’autre. Un couple, ce sont des amis. La complicité se nourrit de respect mutuel. Et ne jamais oublier qu’un couple joue dans le même camp. La complicité du couple s’entretient par des efforts, rien n’est facile, maintenir et renforcer la complicité est un cadeau pour le couple.

Bref, une relation de couple, ça se travaille !
Le couple a besoin de « rester jeune » dans son cœur et dans sa relation pour continuer à être curieux, pour avoir envie de continuer à découvrir des choses ensemble, expérimenter des sensations fortes ensemble, vouloir voyager ensemble ou en tout cas faire un bout de chemin ensemble.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici