On a tendance à penser que faire l’amour est plus ou moins identique quelle que soit notre origine. Et pourtant, tout comme les bonnes recettes culinaires, les pratiques sexuelles diffèrent selon la culture, la religion, le pays, etc. Rituels avant le sexe, fantasmes les plus répandus, positions de prédilection, accessoires must have… Nous vous emmenons à la découverte des pratiques sexuelles selon les différentes cultures. Et qui sait, ces petites anecdotes pourront vous inspirer pour pimenter vos prochaines relations…

Les positions préférées 

Traditions, cultures, religions ou habitudes ? Toujours est-il que selon les pays, les positions sexuelles les plus pratiquées tendent à différer.

Prenons l’exemple des Américains. Saviez-vous qu’ils sont particulièrement friands de la position de l’Amazone où la femme se place au-dessus, telle une cavalière ? Eh oui, c’est un bon moyen pour la femme de contrôler son plaisir et pour l’homme de se laisser faire.

En France, une étude a récemment démontré que les positions du missionnaire, de l’Andromaque et de la levrette sont les plus pratiquées.

Les Philippins quant à eux adorent les challenges. Il n’y a rien de plus excitant que de faire l’amour dans une voiture où on doit se contorsionner dans un espace plutôt réduit.

Les préliminaires dans tous ses états

Lorsqu’on parle de préliminaires, on imagine les baisers langoureux, les caresses un peu érotiques, le sexe oral… Mais est-ce le cas dans toutes les cultures ?

Si le Kamasutra, le livre érotique par excellence, nous livre de nombreuses positions pour pimenter nos ébats, tradition oblige, la fellation est jugée contre nature en Inde, même si cette pratique est représentée dans plusieurs positions du Kamasutra. Par contre, dans d’autres pays, elle est une pratique courante.  

Cette pratique sexuelle controversée en Inde rencontre toutefois du succès dans de nombreux pays, et pour cause, c’est un excellent moyen pour décupler le plaisir du couple.

Plus sensuels, les Sud-Africains préfèrent les préliminaires où les deux partenaires se déshabillent lentement. Et si vous avez l’occasion de voyager au Sri Lanka, sachez que l’idée de préliminaire dans ce coin du globe consiste à se faire une petite séance de massage avec une chanson de Lionel Richie en fond sonore.

Les sextoys, qui l’adoptent ?

Les sextoys sont de plus en plus prisés par les couples pour pimenter leur relation sexuelle. D’ailleurs, en Espagne, l’idée d’utiliser un sextoy vibrant connecté et réglable à distance excite plus d’une femme. 

Cependant, ces petits jouets sexuels sont contraires aux cultures de certains pays et y sont donc interdits. Le Vietnam, l’Inde, la Thaïlande, les Émirats Arabe Unis, les Maldives et la Malaisie font entre autres partie de ces contrées.

Les rituels insolites

Si aux États-Unis la position de l’Amazone est très prisée, dans certaines tribus en Papouasie, il est interdit aux femmes de se placer au-dessus pour éviter que les sécrétions vaginales ne coulent sur le ventre de son partenaire.

Un rituel à la fois insolite et poétique, à Hawaï, hommes et femmes ont coutume de chanter une ode à leurs parties intimes en mettant en lumière leurs particularités et en leur donnant un petit nom. Et en parlant de petit nom, saviez-vous qu’en Norvège, on fait référence à la vulve comme une grotte remplie de miel ? 

En conclusion, au-delà des positions, préliminaires, traditions et interdits, l’objectif est d’amener à un échange amoureux sur ce que vous aimez, ce qui peut vous rebuter, ce que vous avez envie de tester…et puis n’oubliez pas d’en rire ensemble.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici