Vous les avez déjà certainement vus en vous baladant dans certaines villes, accrochés à des ponts ou autres structures…Il s’agit des fameux cadenas d’amour ! La légende raconte que les couples qui attachent un cadenas à un pont et en jettent ensuite la clé dans l’eau qui coule sous le pont verront leur amour durer éternellement. Ce rituel est devenu le symbole d’un amour indestructible et éternel.

Mais d’où vient cette tradition qui se propage de plus en plus à travers le monde ?

Le débat est assez large mais l’origine première serait une histoire serbe.

Durant la Première Guerre mondiale, dans le petit village de Vrnjacka Banja, en Serbie,vivaient deux jeunes gens éperdument amoureux l’un de l’autre. Nada était maîtresse d’école et Relja un soldat. Afin de sceller leur amour, ils se marièrent et se jurèrent un amour éternel. Peu de temps après, Relja fut envoyé au front, en Grèce. Nada l’attendit, espérant un jour le voir revenir sain et sauf. Mais jamais il ne revint. Relja était tombé amoureux d’une fille de Corfu, alors qu’il était au front. Nada fut obligée de briser leurs vœux de mariage et mourut peu de temps après de chagrin.

Les autres filles du village, ne voulant pas que leurs histoires d’amour connaissent le même sort, décidèrent d’accrocher des cadenas gravés avec le nom de leur élu sur le pont où Nada et Relja avaient l’habitude de se voir, le pont Ljubavi. Cette histoire fut peu à peu oubliée jusqu’au jour où le poète et écrivain Desanka Maksimovic mentionne cette tradition dans son poème “A Prayer for Love”. Depuis, ce pont est appelé le “Pont de l’amour” et aujourd’hui encore, des gens continuent à y attacher des cadenas.

Aujourd’hui, il existe des centaines de ponts et d’endroits connus à travers le monde sur lesquels les couples accrochent des cadenas. Nous vous en avons fait une petite sélection spéciale…

Celui avec l’histoire la plus tragique : le pont du Mont Huangshan, en Chine

Si le Mont Huangshan, l’un des plus jolies de Chine, est tout simplement d’une beauté à couper le souffle, l’histoire qui l’accompagne est des plus tragiques.

En effet, selon une légende chinoise, il y a fort longtemps, une fille de famille aisée tomba amoureuse d’un jeune homme plutôt pauvre. Cet amour ne fut jamais approuvé par le père de la jeune fille qui voulait lui éviter une existence misérable. Il décida alors de la marier au fils d’une riche famille. Le jour du mariage, le jeune pauvre kidnappa la fille et tous deux fuguèrent  vers le Mont Huangshan puis, main dans la main, ils sautèrent du haut de la falaise dans l’espoir de pouvoir vivre leur amour dans une autre vie.

Depuis, les couples qui viennent au Mont Huangshan attachent des cadenas sur les chaînes de sécurité et jettent ensuite la clé dans le vide, priant les deux défunts amoureux de protéger leur amour pour l’éternité.

Le plus original : le pont de Luzhokov à Moscou, Russie

C’est au coeur de Moscou, capitale de la Russie que vous retrouverez de drôles d’arbres métalliques dont les feuilles ne sont autre que… des cadenas d’amour !

Sur le pont de Luzhokov, vous retrouverez des dizaines d’arbres en métal qui s’alignent tout le long du pont sur lesquels vous êtes invités à accrocher un cadenas d’amour. Beaucoup de jeunes mariés s’y rendent afin d’y inscrire leur amour. Il y aurait même des des mariés qui s’y rendraient le jour de leur mariage, habillés dans leurs habits de cérémonie pour y prier.

La tradition veut que, si l’un des deux parties veut mettre fin à leur union, il doit plonger dans l’eau gelée et polluée afin de récupérer la clé de leur cadenas pour le détacher. 

Le plus touristique : le Pont des Arts à Paris, France

Le pont aux cadenas d’amour le plus visité et le plus connu se trouve justement dans la ville la plus romantique au monde… Paris !

Depuis 2008, des touristes du monde entier viennent attacher avec leur partenaire un cadenas. Ce rituel était devenu un incontournable des escapades parisiennes. Malheureusement, sous le poids des cadenas, un pan du pont est tombé dans la Seine. Il est devenu évident que cette pratique était dangereuse. En 2015, les autorités françaises enlevèrent tous les cadenas. En tout, ce sont 65 tonnes de cadenas qu’ils retirèrent. Aujourd’hui, accrocher des cadenas sur les ponts de Paris est devenu interdit, cependant cela n’empêche pas les amoureux de continuer. Vous pourrez toujours observer des cadenas sur les onze autres ponts de Paris et un peu partout dans la ville sur des grilles comme sur la butte de Montmartre par exemple.

Le plus médiatisé : la N Seoul Tower à Seoul, en Corée

Vous connaissez certainement cette tour très haute (le deuxième point le plus haut de la ville) qui surplombe tout Seoul. Si cette tour, émettrice des émissions radio et TV coréennes MBS, KBS et SBS est un peu différente des autres lieux où sont accrochés les cadenas d’amour, elle n’en reste pas moins incontournable. En effet, l’une des terrasses extérieures en hauteur de la tour est entièrement consacrée aux cadenas d’amour. Alors n’hésitez plus à y aller, admirer la vue de la ville avec votre amoureux- euse et accrocher un cadenas face à cette vue panoramique incroyable.

Ce lieu apparaît dans énormément de films, séries et dramas coréens. On retrouve notamment une scène dans le film à succès de Netflix “A tous les garçons que j’ai aimés” où la famille Covey se rend à cette tour pour y attacher un cadenas.

Rendu célèbre grâce à un livre et un film : le pont Ponte Milvio à Rome, Italie

Le Ponte Milvio devint un célèbre spot romantique suite au film à succès et livre “I Want You” écrit par l’auteur Frederico Moccia. Dans ce roman et film à l’eau de rose, les deux protagonistes principaux se jurent un amour éternel et pour sceller cette promesse, ils accrochent un cadenas sur le troisième lampadaire du pont et jettent la clé dans le fleuve qui coule en-dessous et s’embrassent.

Depuis cela, les couples commencèrent à accrocher des cadenas sur les lampadaires de ce pont. Malheureusement, l’un deux s’effondra sous le poids des cadenas en 2007. A partir de ce moment, les autorités romaines décidèrent d’amender toute personne accrochant un cadenas sur ce pont.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici