Une idée de sortie complice à 2

PlaceDuCouple a visité l’exposition : « De l’amour », prolongé jusqu’au 27 septembre au Palais de la Découverte à paris. L’amour est étudié depuis bien longtemps par des psychologues, philosophes, sociologues et biologistes. Au-delà du simple dialogue entre disciplines, cette exposition présente les sciences affectives et l’étude du sentiment amoureux en intégrant des recherches actuelles comportementales, biologiques, psychologiques et sociale. En 2020, qu’est-ce que l’amour ? Comment tombons-nous amoureux ?

On vous raconte…

Tout d’abord, nous partons à la découverte de la galerie des attachements, nous avons lu et relu ceci :

« Imprimé en nous, dans nos circuits neuronaux, l’attachement apprend à notre corps, que nous soyons chien, dauphin ou humain, qu’il y a de la sécurité et du plaisir à être aimé et à aimer, et nous ne l’oublions jamais. »

Malgré certaines relations blessées ou blessantes, nous avons tous au plus profond de nous-mêmes ce besoin d’aimer, d’être aimés, de nous sentir reliés, uniques, en confiance. C’est une recherche perpétuelle, passionnante, parfois troublante, ou bien teintée de désespoir, à l’image d’une quête universelle et très personnelle.

Puis, nous avons déambulé et savouré des textes ou poèmes de notre enfance et adolescence qui prennent une résonance nouvelle en tant qu’adultes… ». Saurez-vous citer l’auteur de : « j’ai fait ce rêve étrange et pénétrant… » 1 ou moins connu : « le seul vrai je t’aime, c’est celui qui est donné et qui n’attend pas de réponse. » 2 ?

L’amour a inspiré, inspire et inspirera des hommes, des femmes, c’est l’une des raisons d’être de l’art !

Après un détour dans le monde de l’étoffe des caresses, nous arrivons dans la galerie des sciences. L’amour se manifeste de différentes formes et nous découvrons l’histoire surprenante des campagnols des prairies et ceux des montagnes. Nous ne vous dirons pas tout, mais il y a un lien avec les molécules de l’amour que sont l’ocytocine, la dopamine, la sérotonine, et leurs amies… À quoi servent-elles ? Comment nous relie-t-elle merveilleusement bien les uns les autres, et ceci dès notre naissance ?

Ensuite, nous nous sommes amusés des amours en ligne et des nouveaux codes amoureux à la lecture de SMS à tour de rôle tendre, complice, émouvant, amusant, bien des facettes de l’amour qui nous font perdre la tête et devenir à nos heures poète, superman ou tout simplement soi, à nu, vrai.

« Tu fous littéralement le bordel dans ma vie mais de la meilleure des manières »

L’amour nous rend fou ! L’amour nous rend léger ! L’amour nous rend libre ! L’amour nous transforme !

« En lisant ton message, j’ai d’abord voulu répondre pudiquement par l’un de ces smileys qui ne disent rien de l’essentiel (…) mes doigts ont timidement tapoté : « je t’aime », je t’offre ces mots car mon cœur me les dicte et que la vie est outrageusement courte »

Que de richesses dans cette expo ! Nous avons ensuite pu tester notre empathie et enfin et rien que pour cela, cela vaut le coup, nous avons terminé en fabriquant un calligramme amoureux personnalisé destiné à notre amoureux/se.

Il y a encore bien d’autres choses, pertinentes, drôles, humoristiques, scientifiques… Finalement, c’est quoi l’amour ? Il y a bien des choses à découvrir et à vivre. Ça ne se raconte pas, ça se vit !

  1. Paul Verlaine
  2. Anne Dufournelle

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici