Vous avez envie de partir à deux, de vous retrouver mais cette bonne vieille culpabilité ne vous lâche pas ? Le quotidien peut facilement prendre le dessus, nous nous mettons la pression pour tout réussir et tout mener de front.

Lâcher prise ne veut pas dire abandonner, mais prendre conscience de ses limites. Réussir à se donner des priorités et arrêter de vouloir être parfaits . Pour le Larousse, c’est «  Le moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise ».

Lâcher prise ne veut pas dire abandonner, mais prendre conscience de ses limites”

Il est essentiel de penser à son couple, de partir à deux : s’autoriser à être ce couple conjugal qui est à la base de votre famille et ne pas culpabiliser de laisser vos enfants pour une soirée ou un week-end de temps en temps.

Pour avoir cette envie de s’évader à deux, il faut que chacun parte en laissant ses soucis à la maison. Tout planifier est rassurant pour certains mais cela nous donne la pression de la réussite, que tout se passe comme nous l’avons prévu. Mais si tel n’est pas le cas, c’est la déception qui nous attend  ! Lâcher prise, c’est apprendre à recevoir.

Alors autorisez-vous une évasion à deux à la dernière minute, surprenez-vous mutuellement .

Ludivine Dufour

Conseil conjugal et familial

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici