S’épauler et se réinscrire dans une vie vivante après la mort d’un proche

Se réinscrire dans une vie vivante après la mort d’un proche nécessite du temps. S’épauler en couple, s’écouter, se poser certaines questions permet d’avancer dans le deuil et de l’apaiser petit à petit.

Blandine de Dinechin

Co-auteure du livre « Pour accompagner le deuil : de l’intime au social », Chronique sociale, 2020.

Contacter Blandine de Dinechin

Acheter le livre

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire
Entrez votre nom ici